• Thibault

La réparation du safran

Bien que le Sun Kiss soit un excellent voilier, comme tout bateau il présente quelques points faibles dans sa conception. Celui dont nous parlerons aujourd’hui concerne le safran, cette pièce immergée reliée à la barre et permettant de manoeuvrer le navire. Il se compose : - d’une mèche (axe en inox qui est reliée à la barre à roue du voilier) ; - d’un peigne (trois pattes en inox qui transmette la rotation de la mèche au corps du safran) ; - du corps du safran (en bois).


Sur le Sun Kiss, ce point faible est lié à une mauvaise orientation des pattes du peigne, qui peuvent finir par se rompre. Dès la rupture de ces soudures, la mèche est désolidarisée du corps du safran et ce dernier ne répond plus.


Afin d’éviter d’avoir à vérifier le proverbe : ‘’Le navire qui n’obéit pas au gouvernail devra bien obéir au récif’’, nous allons corriger préventivement ce défaut.


On vous explique les réparations dans un prochain post !




10 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout